Notre Garantie Prévoyance Entreprise

Nous sommes aux côtés des entreprises depuis notre création. Nous les conseillons et les aidons à mettre en place la protection sociale de leurs collaborateurs.

Le but d’une garantie prévoyance ?

Ne pas ajouter des difficultés financières aux problèmes de santé et coups durs.

Les indemnités versées par le régime obligatoire sont insuffisantes pour couvrir les pertes de revenus en cas d’arrêt de travail, invalidité ou décès.

En mettant en place un plan de prévoyance collective pour vos collaborateurs, vous faites le nécessaire pour pallier cette éventuelle baisse de revenus.

Les garanties Prévoyance d’uMEn vous permettent donc de protéger vos collaborateurs et leurs proches en cas de coup dur et évitent à l’entreprise de financer des risques coûteux ; le capital décès pour les cadres, le maintien des revenus en cas d’arrêt temporaire de travail.

En tant qu’employeur, vous pouvez déduire vos cotisations de votre bénéfice imposable.

Le fonctionnement
d’une Garantie Prévoyance

Arrêt de Travail

Jusqu’à 3 ans d’arrêt

Au delà de 3 ans d’arrêt

Incapacité temporaire totale de travail

Invalidité

Incapacité permanente partielle ou totale

Décés

Versement d’indemnités complémentaires

Versement d’indemnités ou rentes complémentaires

Versement d’un capital

Option

Versement de rentes

Le fonctionnement
d’une Garantie Prévoyance

La garantie décès

En cas de décès, un capital, une rente ou une allocation sont versés au(x) bénéficiaire(s) choisi(s) par le salarié, leur apportant ainsi une aide financière. Ce capital pourra faire l’objet d’un doublement en cas d’accident notamment.

Le but d’une garantie prévoyance ?

En cas d’arrêt de travail, le salarié perçoit des indemnités quotidiennes, en complément de celles que verse la Sécurité sociale. Celles-ci compensent totalement ou partiellement sa perte de revenus.

La rente invalidité

En cas d’invalidité, le salarié perçoit une rente venant compenser en totalité ou en partie sa perte de revenus, en complément de la rente versée par la Sécurité sociale.

L’obligation légale

La convention collective nationale du 14 mars 1947 (art. 7)

Pour vos salariés cadres et assimilés (art. 4 – 4bis), vous avez l’obligation de prendre en charge une cotisation de 1,50% de la tranche A de leur salaire brut, affectée en priorité à la couverture du risque décès. À défaut, vous serez tenu de verser 3 PASS (Plafond Annuel de la Sécurité sociale) soumis à charges sociales aux ayants droit du salarié décédé, soit 121 572 € en 2019.

La loi de mensualisation du 19 janvier 1978

En cas d’arrêt temporaire de travail, vous avez l’obligation de maintenir, pour les salariés ayant au moins 1 an d’ancienneté, et ce dès le 8ème jour d’arrêt :

– 90% de leur rémunération brute pendant 30 à 90 jours
– 66% de leur rémunération brute pendant les 30 à 90 jours suivants

Le maintien s’effectue sans délai de carence en cas d’accident de travail ou de maladie professionnelle.

Ce n’est pas tout…

Votre convention collective est également susceptible de vous imposer davantage d’obligations.

uMEn propose
3 types de Garanties Prévoyance

La Garantie Standard

Plusieurs formules sont disponibles. Selon que vous souhaitez couvrir vos non cadres avec une garantie spécifique ou apporter la même garantie et les mêmes avantages à l’ensemble de vos collaborateurs, vous choisirez une formule non cadres ou cadres/ensemble du personnel.

La Garantie Cadres

Elle répond totalement aux obligations de la convention collective du 14 mars 1947.

La Garantie Syntec

Elle prend en compte toutes les spécificités de la convention collective Syntec.

Notre garantie santé entreprise – en savoir +